Mais quel plouc!

Le mot plouc, c’est une insulte. On trouve l’origine de cette insulte dans un pan de l’histoire française : l’arrivée des Bretons à Paris à la fin du XIXe siècle pour trouver un emploi.

Ces Bretons balourds constituaient une main-d’œuvre à bas prix qui fait toutes les corvées. Or, les Parisiens les regardent de haut.

Les lieux d’où viennent les Bretons installés à Paris commencent toujours par « plou ». C’est pourquoi les Parisiens leur donnent le surnom péjoratif « les ploucs ».

L’apparition de l’héroïne de papier Bécassine va contribuer à la consolidation de ce cliché. Une fille bretonne honnête mais un peu simple et naïve. Cependant,  les Bretons n’acceptent pas cette fille grotesque. Sortant de leurs gonds, un groupe de Bretons de Paris détruisent la statue de cire qui représente Bécassine dans le Musée Grévin. En effet, ils ne veulent avoir aucun lien avec cette héroïne.

Pour en avoir plus de renseignements voir les sites web:

http://www.missionbretonne.bzh/fr/activites/memoire/les-bretons-paris/

https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2011-2-page-333.htm

http://fresques.ina.fr/ouest-en-memoire/fiche-media/Region00371/les-employees-de-maison-a-paris.html

Licencia Creative Commons Contenido Web de Yolanda Muriel está sujeto bajo Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-SinDerivadas 3.0 Unported.

Anuncios

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s